Personnages de Tarandes et Sakranim

Fiha © Aurélya, 2013 

La Treizième Concubine


Fiha Lodan, la guérisseuse

Fiha Lodan est née en 984 dans le village de Laval, dans la vallée des Croisées, dans le comté des Hautes-Dangham, au nord du royaume de Laar. À l'âge de dix-sept ans, elle ne connaît pas la signification du mot « paix ».
Seule survivante du massacre de Montag, Fiha a perdu toute sa famille : son père guérisseur, sa mère et ses neuf frères et sœurs aînés. On dit qu'elle est encore en vie grâce à sa petitesse, personne ne sait réellement comment. Pour elle, cette même petitesse est une malédiction.
Sa petite taille est pourtant compensée par un caractère trempé. Elle ne croit ni en rien ni en personne, elle est têtue comme un arc. Elle déteste les Galdanim par-dessus tout, à l'origine de tous ses malheurs, et ne peut pas entendre parler d'Asîa, la Déesse Toute-Puissante.
Asociale et silencieuse, Fiha est désormais la seule guérisseuse de la vallée des Croisées. Elle ne se sépare jamais de la besace de guérisseur de son père. Initiée aux secrets des plantes et des poisons dès son plus jeune âge, Fiha a également des « mains asîanes » : douces et fermes. Avec une simple pression, elle pourrait endormir un géant.
Rancunière et obstinée, peut-être, illettrée aussi. Mais Fiha, dont le prénom signifie pomme, le fruit du grand esprit, est extrêmement intelligente, d'une perspicacité hors norme et son instinct de survie est aigu. Quand elle n'est pas en train de soigner les montagnards, Fiha confectionne des huiles, des laits parfumés, des potions et des antidotes. Le parfum des fleurs-mauves, fleurs préférées de sa mère, est sa signature. 
Fiha n'aspire qu'à un peu de tranquillité, ce qui est quasiment impossible dans une vallée qui est un champ de bataille depuis toujours.

Tado Anddan, le guerrier

Fils du haut-chevalier-de-la-couronne Iono Anddan d'Alberoc, Tado Anddan est né à Alberoc, dans le sud du royaume de Laar. Asîan très pieux, il rêve de fonder une famille selon les commandements et aspire à une vie tranquille en tant que professeur de belles-lettres.
Ignoré par son père, orphelin de mère, il est très complice avec sa petite sœur, Rika. Dans un ultime espoir de se rapprocher d'Iono, il s'engage dans l'armée et combat contre les Galdanim dans la guerre de Dangham.
Alors qu'il cherche un abri pour la nuit, il croise le chemin de Fiha.

Lisȫ Akianad V, roi de Laar

Lisȫ Akianad est né au château du Haut-Kovar, à Kovar, capitale du royaume de Laar. Alors qu'il n'est que prince de Waast, en 991, il est blessé sur le champ de bataille dans la cordillère des Dangham, par les Galdanim, passés maîtres dans l'art de l'empoisonnement.
Fils aîné du roi Adȫ VII, il devient roi de Laar en 999, à la mort de son père.
À l'âge de 32 ans, il a la santé et l'apparence d'un vieillard : courbé, les cheveux roux grisonnants, le visage ridé et le cœur affaibli. Sentant sa fin approcher, il veut à tout prix que son pays connaisse la paix et veut trouver un accord avec Galdan par le biais de sa sœur, la princesse héritière Lika de Waast, qu'il nomme premier-conseiller. À cause de sa maladie incurable, il n'est plus sur le terrain autant qu'il voudrait être. Malgré sa foi et l'espoir de sa sœur, sa mère la reine douairière Ohillá et sa fiancée, la princesse Anit de Sag, Lisȫ est convaincu qu'il mourra bientôt.
Comme tous les royaux de l'hémisphère nord de Nokan, il porte toujours sa couronne en platine qu'il ne quitte qu'en privé, et ses habits sont brodés du Tarande.

Princesse Anit Bamâd-Hakam, fiancée de Lisȫ

Lika © Aurélya 2013
Anit Bamâd-Hakam est née à Sohio, dans la province de Hakam, au royaume de Sag. Nièce du roi Antȫ, fille des comtes de Hakam, Anit est pourtant invisible dans son royaume de naissance où les femmes ne sont pas libres de s'exprimer. Clairvoyante, elle fait ses études avec la princesse Lika, qui est empathique. C'est grâce à leur amitié qu'Anit rencontre Lisȫ, à l'époque, prince héritier de Laar.
En épousant Lisȫ, elle devient Anitǟ Akianad.
Princesse Lika Akianad, sœur de Lisȫ et premier-conseiller de Laar
Lika Akianad est née au château de Haut-Kovar, à Kovar, capitale du royaume de Laar. Fille de feu le roi Adȫ VII, mort en 999MD, et sœur du roi Lisȫ V, elle est la princesse de Waast, héritière présomptive du trône.
Grande aux cheveux flamboyants, Lika cultive une apparence androgyne. Diplômée de l'École Royale des Shâim et en stratégie politico-militaire de l'Université des Alliés, promue chevalier-royal à la fin de année de service, elle est loyale à son frère et dévouée au Tarande, l'emblème des Akian et de Laar. Toutefois, ses qualités sont vite effacées par son ambition. Également Shâ, elle étouffe souvent son don primaire qu'est l'empathie pour suivre ses plans.
À vingt-cinq ans, son frère la nomme premier-conseiller de Laar. Elle sera ses yeux et ses jambes sur le terrain. Comme tous les royaux de l'hémisphère nord de Nokan, elle porte toujours son diadème, des bois de tarande en platine, qu'elle ne quitte qu'en privé.

Pallo Palapapitia Uami, séide de Lika

Séide discret de la princesse Lika de Laar, rien ne prédestinait Pallo à travailler pour la cour laarie. De père ksoïte et de mère palapie, sa double culture est foncièrement matriarcale et certaines coutumes laarim (à tendance patriarcales) le chiffonnent. Il épaule Lika du mieux qu'il peut, dépassant souvent les limites propres à son rôle.
Aux Royaumes Unis de Palap, la coutume veut que les jeunes majeurs (16 ans), filles et garçons, soient tatoués. Les maîtres-tatoueurs proposent des dessins qui représentent le clan et l'histoire du tatoué. À chaque étape importante de leur vie, le tatouage tribal est prolongé : l'union d'un couple, la naissance des enfants, les succès, etc. Le tatouage de Pallo est comme un serpent d'encre qui débute sur la cheville gauche, entoure la jambe, couvre une fesse, ceigne la taille, traverse le dos jusqu'à l'épaule droite et descend jusqu'au poignet. Il garde son torse intouché. Le tatouage raconte ses origines, son appartenance au clan de sa mère, ses croyances, son départ pour la patrie de son père, sa passion pour les arts et sa quête d'identité.
Un tatouage palapi est toujours une œuvre en cours, à jamais incomplète.

Ohillá Akianad, reine douairière de Laar

Ohillá Akianad, née dans le sud royaume de Galdan, est la reine douairière du royaume de Laar. Mère de Lisȫ et Lika, Ohillá est loin d'être une reine comme les autres. Depuis la mort de son époux Adȫ, elle s'habille toujours en blanc (couleur du deuil).
Déchargée de tout rôle de représentation, Ohillá passe le plus clair de son temps dans les écuries du château du Haut-Kovar, ou au galop, quelque part à Kovar, la capitale laarie. Elle ne s'occupe que très peu des choix de son roi de fils et de sa premier-conseiller de fille, saturée par les enjeux politiques des Dangham.

Mirȫ Nidanad Ier, roi des Galdanim

Mirȫ (détail de la couverture)
Mirȫ Nidanad est né au château d'Albe, à Angemme, capitale du Galdan. Fils unique du roi Osȫ II et de la concubine Kira, il a hérité des obsessions de son père : conquérir le nord de Laar par tous les moyens.
Grand, musclé, aux cheveux sombres très longs et yeux verts, on dit de lui qu'il est « aussi beau qu'un Enfant Céleste », ce qui est plutôt ironique pour un athée convaincu et carnivore barbare. Extrêmement intelligent, diplômé de sciences environnementales et de stratégie politico-guerrière, il gère son pays d'une main de fer. Malgré l'embargo des Alliés et la guerre qui dure depuis presque soixante-dix ans entre Galdan et Laar, son pays est la première puissance d'Ordal.
Sarcastique, impulsif, obsessionnel, il est également la terreur pour ceux qui croisent son chemin au mauvais moment : archer émérite, il dégaine facilement flèches et dagues. Sa devise ? Invincible.

Chevalier Iro Shindan, frère d'armes de Mirȫ

Iro Shindan, né à Angemme, capitale royaume de Galdan, et est le fils unique d'une famille aisée. Les Shindan sont Sakranim de carrière depuis plusieurs générations. Chevalier-du-château, il est le frère d'armes de Mirȫ depuis vingt-deux ans. D'après Sara, Iro est le bon jumeau de Mirȫ. Loyal, respectueux et chaleureux, Iro est le fantasme des concubines du roi.
Dans un monde où la majorité est à seize ans, dans un pays où les hommes se marient dès vingt ans et ont quatre enfants à la suite, Iro est un être étrange. À trente-cinq ans, il est toujours célibataire et sans enfants.

Dame Sara Arlam, sœur adoptive de Mirȫ

Fiha et Sara à la Maison-Livre
© Émilie Dedieu 2009
Sara Arlam est née à Aquilon, ville-clé des Dangham, côté galdani, d'une mère arviane. Elle a grandi au château d'Albe aux côtés de Mirȫ, devenant sa sœur adoptive, la seule femme intouchable de Galdan, celle à qui Mirȫ n'oserait jamais faire du mal, même en pensée. 
Asîane fervente dans un pays athée, végétarienne (selon l'Asîanisme traditionnel) dans un pays où le cheval est un mets de choix, garçon manqué dans un pays où les femmes se doivent d'être féminines, porter des robes et des riches bijoux, Sara est un être aussi étrange que charismatique.
Historienne comme sa mère Naîr et sa grand-mère Nanda, écrivaine, bibliophile, elle a un sens de l'humour particulier, est toujours ironique et ne se prend jamais au sérieux. Depuis l'assassinat de sa mère lorsqu'elle avait 19 ans, Sara voyage, ne reste pas longtemps sur place, mais aime se ressourcer dans sa ville natale.
À l'âge canonique de 31 ans, elle pourrait être grand-mère à Galdan (à un an près). Mais comme le disent ses amis, elle ne pourra pas se multiplier avec ses livres...

Dame Ian, la favorite de Mirȫ

Ian est née à Broyes, dans le sud royaume de Galdan. Benjamine de trois sœurs, ses aînées la rejettent parce qu'elle est blonde aux yeux bleus, ce qui est extrêmement rare à Ordal. Elle décide de monter à Angemme pour faire une carrière dans la couture et est accostée par Dano, la « fouine » de Mirȫ. 
Abusée quasiment quotidiennement par un homme sadique aux goûts extrêmes, des grossesses interrompues à répétition par des praticiens qui doivent avoir autant de compassion que le roi, Ian sent sa vie s'échapper à petit feu...

Mirȫ, Ian et les concubines © Émilie Dedieu 2009 

Dame Pola, la favorite de Mirȫ à Cinabre

Pola est née à Badelaire, au nord royaume de Galdan et est la favorite de Mirȫ au château de Cinabre à Aquilon, ville-clé aux pieds des Dangham galdanim. Danseuse, séductrice, ambitieuse, seule concubine ravie d'être à cette place, Pola a pour objectif ultime de devenir la favorite des favorites, la mère du futur héritier. Rivale déclarée d'Ian, la favorite de la capitale, Pola éliminera tous ceux qui s'interposeront : par la calomnie, les mensonges et peut-être pire.

La Reine Guérisseuse

Marakami Sanraiad, princesse héritière de Nowa

Marakami est née à Nowa, capitale de l'Empire Asîan d'Arvia.
Fille aînée de l'Impératrice Iodai d'Arvia, première puissance de Nokan, elle est pourtant émotionnellement fragile et manque d'assurance. Sa mère ne lui confit que très peu de réelles tâches impériales, la reléguant à une vie figurative où elle ne peut pas s'exprimer ou s'épanouir. La seule fois où Marakami a imposé son propre choix était lors de son mariage avec un simple professeur de belles-lettres, ce que Iodai considère ironiquement comme le « mariage du siècle ».

Iodai Sanraiad I, impératrice d'Arvia

Impératrice d'Arvia depuis trente-six ans, c'est grâce à elle que l'Empire Asîan d'Arvia est devenu la première puissance économique, diplomatique et industrielle de Nokan. Pratique, logique, elle déteste perdre du temps. Elle ne pense pas que sa fille Marakami soit suffisamment forte pour continuer son travail. Il suffit de rappeler la mésalliance de la princesse.

Princesse Äiraj Tahajad, héritière de Majno

Äiraj Tahajad est la princesse de Majno, héritière du Royaume Lunaire de Ksoriäj, nation matriarcale où seules les femmes accèdent au trône. Elle aime remettre les hommes sexistes à leur place et en ce moment, le roi Doriȫ de Sag est sa cible préférée. Sarcastique, collectionneuse de concubins-guerriers, la princesse est une stratège hors-pair. Mieux vaut l'avoir comme alliée...

Kao Apadan, Sakran

Kao Apadan, chevalier-de-la-couronne et compagnon d'armes d'Iro, est le responsable de la sécurité des concubines de Mirȫ. Originaire de Broyes, dans le sud royaume de Galdan, il est le compatriote d'Ian, la favorite.

Posts les plus consultés de ce blog

[Lecture libre] Le Bal de la Vieille-Ville (nouvelle)