Tarandes et Sakranim, l'élégie complète

L'élégie est un art mélancolique prisé par les Danim et se traduit en différents sous-genres comme l'épique, l'historique ou le romantique, avec pour principaux ingrédients le sacrifice et la haine. L'élégie se termine souvent mal, au son du balaban, instrument à vent qui pleure plus qu'il ne chante. 

Deux Maisons royales ne se sont jamais rencontrées mais se détestent avec passion.
À l'est de la cordillère des Dangham se trouvent les Sakranim de Galdan, un royaume athée, carnivore et machiste où les filles ne peuvent pas pousser sauvages comme des garçons, où les femmes ne peuvent ni monter à cheval ni porter une arme, et où le roi collectionne les concubines non-consentantes. À l'ouest des mêmes montagnes, se trouvent les Tarandes de Laar, un royaume croyant et végétarien, où le premier-conseiller est la sœur du roi, princesse héritière présomptive qui sait manier une épée. 
La nouvelle génération de souverains a hérité d'une haine ancestrale dont elle ignore l'origine, et a inspiré la plus grande élégie de toutes.

La Treizième Concubine

Tarandes et Sakranim #1
(Mars 2013 ; Juin 2016)

Les royaumes de Laar et de Galdan s'affrontent depuis toujours et la cordillère des Dangham est le terrain d'une guerre de quarante ans. Fiha, jeune guérisseuse côté laari, seule rescapée d'un massacre qui a décimé sa famille, ne connaît que la méfiance et la colère. Jusqu'au jour où elle croise la route de Tado, un guerrier laari. Attachée à la mémoire de sa famille et à l'héritage de son père, guérisseur avant elle, Fiha refuse de quitter la vallée.
À ses risques et périls.

La Reine Guérisseuse

Tarandes et Sakranim #2
(Mars 2016)

Malgré l’abus quotidien du roi et l’insolence de certaines concubines, Fiha continue égale à elle-même, rebelle dans son mutisme, rancunière et perspicace, et dévoile des secrets de famille minutieusement enterrés. Tour à tour reine du jeu et victime du passé, Fiha essaie de survivre tout en gardant sa réelle identité sous des verrous que d’autres veulent faire éclater.

La Souveraine voilée

Tarandes et Sakranim #3
(Octobre 2016)

La situation à Pratt atteint le point de non retour lorsque le royaume de Sag et les Séparatistes font appel aux Alliés simultanément. Le continent et le Canal de la Trinité sont sur le qui-vive ; tout le monde sait quand commence une guerre, mais personne ne sait quand elle se termine. Encore endeuillée, Fiha refuse d'imaginer ses fils envoyés au front pour une cause qui n'est pas la leur et elle n'est pas la seule. Quand les fiertés personnelles se mêlent à l'instabilité politique, tous cherchent à tirer son épingle du jeu. 
C'est chacun pour soi et Asîa pour tous.

Posts les plus consultés de ce blog

Guerrier Tado Anddan

La Souveraine voilée | Papier & Numérique

Fiha Lodan, la Guérisseuse